22/11/2013

ARTAUD-BARRAULT PAR BASTIEN

© Clara Gay-Bellile


Artaud-Barrault met en scène la lecture des lettres qu'Antonin Artaud écrivit à Jean-Louis Barrault, agrémentée de quelques commentaires de ce dernier.  Partant de ça, on aurait pu s'attendre à une mise en scène « plate », deux acteurs se répondant, une voix qui lit et l'autre qui écoute.

Première surprise lorsque la pièce commence : il n'y a qu'un comédien sur scène. Et quel comédien ! Il y a bien deux voix, deux personnages, deux personnalités, un comédien. Stanislas Roquette passe incroyablement de Barrault à Artaud, de l'homme posé, lisant les lettres, au fou qui les vit. Dans cette vie, Stanislas Roquette nous expose l'étendue de son talent, qui explose sur toute la scène et qui dévaste aussi bien cette dernière que le public.
 
C'est un spectacle touchant, fort et qui nous laisse sans voix. La mise en scène de Denis Guénoun complète à merveille la vie que nous offre le comédien.


Bastien Lance

Aucun commentaire: