31/01/2014

SHITZ PAR MARION

Shitz ! Voilà une pièce surprenante et plein de rebondissements !
 
  © Marc Vanappelghem

Premièrement, nous tombons immédiatement sous le charme de la salle et de la disposition de la "scène", car en effet, il s'agit là d'un café-théâtre. De ce fait, nous nous trouvons dès le début dans l'ambiance de la pièce avec des comédiens qui discutent avec le public, pendant l’installation de ce dernier.

Cette pièce nous présente une famille ordinaire dont l'unique fille est à marier. C'est par là que commence la pièce. S'en suit une suite de mésaventures et de péripéties. Nous découvrons peu à peu cette famille qui est naturelle tant dans les propos quelque peu vulgaires, mais non choquants, que par leur expression d'amour, qui en réalité n'existe pas. Nous assistons alors à une série de faux-semblants et de quiproquo, qui nous procurent rires et larmes tout au long de la pièce.

Cependant, certaines scènes un peu trop suggestives ou explicites m'ont dérangées car, personnellement, je n'apprécie pas de voir l'acte amoureux sur scène; mais ceux-ci sont courts et servent à donner des informations sur les personnages et sur leurs rapports entre eux.

Cette pièce nous montre donc la réalité de l'être humain dans ces rapports aux autres êtres humains. En effet, ils ne s'aiment pas réellement alors qu'il font partie de la même famille, l'amour n'est basé que sur l'argent et le revenu, la mère veut se séparer du père, qui veut se débarrasser de sa fille, qui elle-même veut éliminer son père pour les beaux yeux d'un homme qui ne court qu'après la fortune du père en question.


Il est vrai que pas toutes les familles ne sont pas comme cela, mais nous cherchons tous des avantages dans nos choix et nous sommes prêts à penser pouvoir accomplir des actes immondes pour atteindre notre but.

 
Marion Gendre

Aucun commentaire: