04/02/2014

MISSION

Dès ce soir et jusqu'à vendredi, vous pourrez découvrir Mission, un spectacle fort et saisissant dont on ne ressort apparemment pas indemne...

© Koen Broos


Sur le plateau, face à l’assemblée et devant son micro, un homme se tient seul. S’agit-il d’une conférence qui se prépare ? D’une confidence qui s’annonce ? Le père André est un vieux prêtre belge, missionnaire au Congo depuis cinquante ans. De retour en Europe pour une courte période, il donne une conférence au cours de laquelle il revient sur son existence.
 
Il parle de l’Eucharistie, de Dieu, mais aussi des guerres, des injustices de nos sociétés, des plaies du Congo comme de celles de la Belgique. Entre foi et humilité, sa parole pénètre en nous de façon troublante, provoquant des réflexions extrêmement profondes sur l’engagement spirituel, les choix individuels, les diverses façons d’appréhender le monde...
 

Né de la plume de l’auteur flamand David Van Reybrouck, le père André n’est évidemment pas un personnage réel. Il est le fruit de dizaines d’entretiens réalisés avec de véritables missionnaires. Mais pour être fictif, ce religieux atypique n’en est pas moins criant de vérité. Interprété par le comédien belge Bruno Vanden Broecke, totalement habité par le personnage, Mission est un moment de théâtre rare. Une parenthèse essentielle, toute en nuances et en finesse.
 
Un théâtre qui, sans être documentaire, s’ancre dans le concret de la vie et s’élabore comme une enquête intime, avec effets de surprise et rebondissements. C’est à David Van Reybrouck, grand amoureux et connaisseur de l’Afrique, dont le talent d’auteur fut découvert avec L’Âme des Termites, que nous devons ce nouveau texte qui pose cette fois – après celle du scientifique fou – la figure humaine, très humaine, du missionnaire au Congo.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Un vrai moment de théâtre ... rare.
Magnifique performance.
Merci!
Marido

Anonyme a dit…

Simplement incroyable à voir absolument!!!