21/03/2014

OH LES BEAUX JOURS PAR LISA

Bien que Oh les beaux jours soit une pièce profonde et d’une grande justesse.
Bien que Christiane Cohendy soit une actrice exceptionnelle et interprète le texte d’une manière explicite malgré les entraves que Samuel Beckett impose dans ses pièces.
Bien que le magnifique décor démontre la compréhension d’Anne Bisang vis-à-vis de l’état du personnage et de sa situation.
Qu’importe le talent de l’actrice!
Qu’importe la beauté du décor !
Qu’importe la profondeur et la justesse du texte !
Quand on est comme moi une amatrice de mouvement et d’impulsion, une amatrice du rapport entre les attitudes corporelles et la situation, on ne peut réellement apprécier l’immobilisme d’une pièce de Beckett.
Par conséquent je me suis ennuyée et ai dû résister pour ne pas m’endormir.
Cet état des choses est extrêmement dépendant du spectateur par conséquent si vous aimez les textes réfléchis et que, contrairement à moi, l’inertie apparente ne vous dérange pas, c’est une pièce à aller voir.
Lisa Rigotti

Aucun commentaire: