29/09/2015

LIRE CÉLINE AUJOURD'HUI

Lire Céline aujourd’hui n’est pas anodin. Auteur de pamphlets antisémites d’une grande violence, il est également l’auteur de monuments littéraires d’une beauté et d’une richesse inouïes. Considéré, au même titre que Proust comme un écrivain majeur, il est étudié à l’école depuis de nombreuses années. Mais comment lire des romans d’un auteur quand on sait que la même plume écrit des atrocités qui portent atteinte à la nature même de l’être humain ? Comment détacher l’acte de création de l’humain ? Henri Godard, grand spécialiste de Céline, tente de répondre à cette question dans son livre À travers Céline, la littérature (Gallimard, 2014) et de comprendre quel plaisir nait en lui à la lecture des romans de Céline :
« Parmi les dizaines de milliers de lecteurs des romans de Céline, il en est sans doute pourtant beaucoup qui conservent le sentiment du problème moral que posent cette lecture et le plaisir qu’ils y prennent. Car c’est un plaisir qui suppose que l’on passe outre, le temps de cette lecture, aux scrupules nés du fait que Céline est aussi l’auteur de pages qui portent atteinte à l’une de nos valeurs, la reconnaissance en tout homme de notre semblable. Cela ne peut se faire qu’au nom d’une valeur qu’on oppose à cette négation. Le cas Céline nous oblige à reconnaître que la littérature, ou plutôt la création artistique en général, est désormais devenue pour nous une valeur. » C’est donc une question encore plus fondamentale que l’on peut se poser à la lecture de l’œuvre de Céline et qui sera abordée plus tard dans ce dossier lors de l’entretien avec Henri Godard : qu’est-ce que la littérature ? et surtout en quoi Céline a-t-il révolutionné la littérature ?

Tatiana Lista

Aucun commentaire: