15/09/2015

ORIGINE DE L'OEUVRE DE MICHAEL JARRELL

Le texte du monodrame de Michael Jarrell est tiré de la dernière partie de Cassandre de Christa Wolf: un ouvrage composé de cinq chapitres qui correspondent aux cinq conférences que Christa Wolf a prononcées à l’université de Francfort-sur-le-Main en 1982. Les quatre premières retracent la manière dont le thème de Cassandre s’est imposé à l’auteure lors d’un voyage en Grèce, examinent le rôle de la femme dans l’histoire et la littérature, offrent une réflexion sur les mécanismes de la guerre. La cinquième est un récit, intitulé Cassandre, où le « je » de Cassandre vient se substituer au « je » de la narratrice des quatre premières parties.
Le texte de l’opéra parlé de Jarrell est d’une grande fidélité à l’œuvre de Wolf : c’est une réduction des deux cents pages du cinquième chapitre à leur quintessence. Jarrell a procédé par coupes drastiques, mais a conservé scrupuleusement les mots de Wolf, ainsi que la structure et les lignes essentielles du récit : les Troyens sont vaincus, Cassandre est prisonnière d’Agamemnon à Mycène. Au seuil de sa mort, les événements marquants de sa vie resurgissent : la malédiction d’Apollon - Cassandre reçoit d’Apollon le don de prédire l’avenir mais, comme elle se refuse à lui, le dieu décrète que ces prédictions ne seront pas crues, même de sa famille - son amour pour Énée, les dix ans de guerre contre les Grecs, la mort de ses proches, la chute de Troie. 

Hinde Kaddour

Aucun commentaire: