11/04/2016

LE VIOLON DE ROTSCHILD

Anton Tchekhov / Hinde Kaddour / Ahmed Belbachir

Avez-vous lu les nouvelles de Tchekhov ? Véritables bijoux de concision et de finesse, elles nous font découvrir un monde de petites gens, de drames quotidiens, de joies sans prétentions… Là où réside le génie de Tchekhov, c’est de déceler, sous cette apparente banalité, au détour d’un événement parfois infime, quelque chose de l’ordre du sublime. La qualité de son regard substitue la bienveillance au mépris, et aux préjugés une haute idée de la fraternité.

Entretien avec Hinde Kaddour, metteure en scène


Aucun commentaire: